Conclusion dune entente sur la gestion des côtes et des océans

first_imgUn protocole d’entente entre le gouvernement provincial et le gouvernement du Canada permettra d’améliorer la gestion et la protection des ressources côtières et océaniques de la Nouvelle-Écosse. Sterling Belliveau, ministre des Pêches et de l’Aquaculture de la Nouvelle-Écosse, et Gail Shea, ministre des Pêches et des Océans du Canada, ont signé le protocole d’entente sur la gestion des côtes et des océans en Nouvelle-Écosse afin de souligner le besoin de collaboration à cet égard. « Le gouvernement provincial et le gouvernement fédéral collaborent depuis de nombreuses années pour maintenir la santé des côtes et des océans, a dit M. Belliveau. Nous devons relever de nombreux défis relativement à nos zones côtières, et nous devons collaborer encore plus étroitement pour assurer une approche stratégique et coordonnée. » Cette entente permettra aux organismes fédéraux et provinciaux de travailler ensemble plus efficacement sur les questions relatives à la gestion des côtes et des océans. L’entente met l’accent sur la mise en œuvre de la stratégie sur l’avenir des côtes de la Nouvelle-Écosse, l’intégration de la planification et de la gestion des côtes et des océans, la gestion et la diffusion d’information pertinente à la planification et à la gestion des côtes, et l’élaboration d’un réseau visant à faire avancer la recherche relative aux zones côtières en Nouvelle-Écosse.last_img read more

Yogurt company offers to pay school districts lunch debt

TWIN FALLS, Idaho — Yogurt company Chobani has offered to pay off $85,000 in student lunch debt at an Idaho school district.The Twin Falls School District announced Tuesday that the donation would cover the debt acquired by more than 900 students during the last school year.The New York-based company operates a plant in Twin Falls.District spokeswoman Eva Craner says the school system still has about $115,000 in lunch debt from previous years.Craner says the schools make sure students are fed even if they don’t have money in their lunch accounts.The company says in a statement that it reached out to the district in May at around the time it paid off lunch debt for schools in Warwick, Rhode Island.The Associated Press read more